Pourquoi un Parc naturel de la mer de Corail ?

La création du Parc naturel de la mer de Corail offre plusieurs atouts à la Nouvelle-Calédonie :

  • elle permet de protéger la biodiversité exceptionnelle de son espace maritime, tout en permettant un développement économique responsable et durable ;
  • elle contribue à son propre rayonnement et lui permet de bénéficier d'une vitrine à l'échelle internationale.  

L'existence du Parc naturel aide également à atteindre l'objectif n° 11 du  Plan stratégique pour la  diversité biologique signé en 2010 à Aichi, qui est de protéger, d'ici à 2020, au moins 10 % des zones marines.

(c) Laurent Ballesta, L'oeil d'Andromède.

(c) Laurent Ballesta, L'oeil d'Andromède.

Dans le cadre de la mise en place d'une politique commune de préservation et d'exploitation durable de l'océan pacifique, une gestion de l'espace maritime de la Nouvelle-Calédonie prend tout son sens.

Ainsi, le pays participe à la dynamique régionale, à l'instar de Kiribati et des Îles Cook.

C'est en 2010 que les choses ont commencé à se mettre en place dans le Pacifique, lorsque les chefs d'État du Forum des Îles du Pacifique ont adopté la feuille de route du Pacific Oceanscape (paysages océaniques du Pacifique), qui est un espace de collaboration pour le développement durable au service des peuples du Pacifique.

Cette feuille de route, qui concentre la politique régionale, a pour but de créer les conditions d'un avenir sûr pour les États insulaires du Pacifique. Son ambition est de permettre la protection de 40 millions de km2 d'aires marines, soit 10 % de la surface de l'océan.

Ses priorités : mettre en place une gestion intégrée des océans, favoriser l'adaptation aux changements climatiques et environnementaux, puis maintenir lien, partage et apprentissage pour tous les membres du Forum.

Le 4 septembre 2012, à l'occasion de la réunion du Forum des îles du Pacifique aux Îles Cook, le président du gouvernement de Nouvelle-Calédonie a annoncé l'intention de la Nouvelle-Calédonie de se doter d'un parc naturel couvrant tout son espace maritime.

 

 

Puffin du Pacifique à la recherche de proies. La croissance et la survie des poussins dépendent de cette quête de nourriture dans les milieu océaniques. (c) Thomas Vignaud.

Puffin du Pacifique à la recherche de proies. La croissance et la survie des poussins dépendent de cette quête de nourriture dans les milieu océaniques. (c) Thomas Vignaud.

Une étoile de mer encore inconnue pour la science parmi les gorgones. (c) Laurent Ballesta, L'œil d'Andromède.

Une étoile de mer encore inconnue pour la science parmi les gorgones. (c) Laurent Ballesta, L'œil d'Andromède.

LES ENJEUX DU FUTUR PARC NATUREL

Ces paris sur l'avenir, déclinés par la suite en huit orientations, sont de :

  • mettre l'homme au cœur du projet du Parc naturel de la mer de Corail,
  • créer les conditions d'un développement durable,
  • permettre à la Nouvelle-Calédonie de devenir un moteur de la dynamique régionale en faveur d'un développement durable.

Grâce à ce choix, la gestion du Parc naturel peut s'effectuer à différents niveaux, être pertinent et assurer le lien avec les politiques environnementales menées par les trois autres provinces de la Nouvelle-Calédonie et les pays voisins.