Un comité scientifique pour le parc de la mer de Corail

09 octobre 2018

Science

Création du comité scientifique du Parc

Mardi 11 septembre 2018, le gouvernement a adopté un arrêté créant le comité scientifique, conformément à l'arrêté du 23 avril 2014 créant le parc naturel de la mer de Corail. Composé de douze membres, ce comité scientifique conseillera le comité de gestion du parc dans ses travaux par ses recommandations.

Les membres du CRESICA (Consortium de coopération pour la recherche, l’enseignement supérieur et l’innovation en Nouvelle-Calédonie) ont été sollicités pour déterminer la composition du comité scientifique, ainsi que son rôle et fonctionnement. Le comité ainsi proposé est composé de 12 membres, des spécialistes indépendants reconnus pour leurs compétences scientifiques et leur connaissance des écosystèmes présents au sein du parc naturel de la mer de Corail.

Les douze membres sont les suivants :

  1. Gilles BOEUF (Biodiversité)
  2. Pascal DUMAS (Géographie)
  3. Géraldine GIRAUDEAU (Droit)
  4. Geoffroy LAMARCHE (Géophysique)
  5. Christophe MENKES (Ecosystèmes océaniques)
  6. Daniel PAULY (Halieutique)
  7. Claude PAYRI (Ecosystèmes récifo-lagonaires)
  8. Bernard PELLETIER (Géosciences)
  9. Bertrand RICHER DE FORGES (Ecosystèmes profonds)
  10. Emmanuel TJIBAOU (Usages et culture)
  11. Eric VIDAL (Ecosystèmes terrestres)
  12. Laurent WANTIEZ (Ecosystèmes récifo-lagonaires)

 

Parmi eux, neuf experts sont basés en Nouvelle-Calédonie, et trois, hors de la Nouvelle-Calédonie, en Nouvelle-Zélande, au Canada et en France.

 

Les experts locaux

  • Pascal Dumas, géographe basé à l’Université de la Nouvelle-Calédonie (UNC), travaille sur la géomorphologie des régions côtières, le changement climatique et la vulnérabilité insulaire.
  • Géraldine Giraudeau, maître de conférences à l’UNC, a travaillé sur la problématique de gestion des usages dans les espaces maritimes,notamment à La Réunion et à l’île Maurice.
  • Christophe Menkes, physicien océanographe à l’IRD, est spécialiste du biotope sous-marin. Il mène des travaux sur les modèles de courantologie dynamique et sur les impacts du changement climatique sur les écosystèmes.
  • Claude Payri, directrice de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et ancienne directrice de l’unité mixte de recherche Entropie, est spécialisée dans les écosystèmes coralliens.
  • Bernard Pelletier, géologue, est spécialisé en géosciences, notamment en matière de tectonique du sous-sol néo-calédonien et d'acoustique.
  • Bertrand Richer de Forges, retraité de l’IRD, a mené des études sur les monts sous-marins et les écosystèmes profonds de Nouvelle-Calédonie.
  • Emmanuel Tjibaou, directeur du centre culturel Tjibaou, apportera son expertise aux travaux surles aspects culturels, patrimoniaux et historiques du Parc.
  • Eric Vidal, chercheur à l’IRD, travaille sur la gestion des écosystèmes terrestres, sur les peuplements ornithologiques et sur les espèces invasives.
  • Laurent Wantiez, enseignant-chercheur à l’UNC, a une connaissance des écosystèmes coralliens, des systèmes récifo-lagonaires, des peuplements de poissons et des problématiques de conservation des espèces et de l’évolution des habitats. Il est impliqué dans le suivi des aires marines protégées des provinces Sud et Nord.

 

Les autres experts francophones

 

  • Gilles Bœuf, est basé en France. Ancien président du Museum national d'histoire naturelle, il est professeur à l'université de Paris VI et possède une large connaissance du monde marin dans les domaines de la conservation comme de la valorisation.
  • Geoffroy Lamarche, géophysicien basé en Nouvelle-Zélande, est un expert de la géophysique de la mer de Corail.
  • Daniel Pauly, halieute français basé au Canada a mené de nombreux travaux à travers le monde. Il est connu pour la qualité de son expertise.