Le parc de la mer de Corail, né de l’émergence d’une conscience environnementale calédonienne

22 November 2021

Découverte

decouverte1

Le parc naturel de la mer de Corail est la plus grande aire marine protégée de France. Sa création en 2014 est née d’une volonté de protéger la biodiversité exceptionnelle qui s’y trouve tout en permettant un développement économique responsable et durable.

Créer un parc naturel ne se fait pas du jour au lendemain et ne se fait pas sans raison. C’est en 2008 que le premier pas vers la création du parc naturel de la mer de Corail est posé. Cette année marque l’émergence d’une conscience environnementale calédonienne pour la protection de son milieu marin avec l’inscription de nos lagons et des écosystèmes associés au patrimoine mondial de l’humanité. L’idée plus concrète d’un parc naturel marin en Nouvelle-Calédonie naît ensuite de la feuille de route du Pacific Oceanscape, adoptée en 2010 par les chefs d’Etat du Forum des îles du Pacifique. Cette feuille de route, qui concentre la politique régionale, ambitionne de permettre la protection de 40 millions de km2 d'aires marines, soit 10 % de la surface de l'océan Pacifique. La question est posée : Pourquoi ne pas protéger une aire marine de plusieurs millions de kilomètres en Nouvelle-Calédonie ? De plus, un parc naturel marin en Nouvelle-Calédonie contribuerait également à atteindre l'objectif 11 du plan stratégique pour la diversité biologique signé en 2010 par les membres de la Convention sur la diversité biologique de l’ONU, à Aichi, qui vise à protéger au moins 10% des zones maritimes mondiales.  

 

Concilier protection des écosystèmes et développement des activités humaines

C’est dans ce contexte que, deux ans plus tard, le 4 septembre 2012, lors du Forum des îles du Pacifique, aux Îles Cook, le président du gouvernement de Nouvelle-Calédonie annonce l'intention de la Nouvelle-Calédonie de se doter d'un parc naturel couvrant tout son espace maritime. Cette aire marine protégée est créée par arrêté du gouvernement  en 2014. Voilà, le parc naturel de la mer de Corail est né ! Mais cet arrêté ne suffit pas. Il ne s’agit pas uniquement d’entourer une zone sur une carte et de dire « voici le parc naturel de la mer de Corail », des objectifs doivent être posés afin de mener certaines actions et de construire une politique de gestion efficace. Ce parc se doit d’être une vitrine de la Nouvelle-Calédonie à l’international et de contribuer à son rayonnement.

En 2018, un plan de gestion du parc, rédigé par un comité de gestion composé de 32 membres (représentants des institutions, des coutumiers, des professionnels et de la société civile ), est alors adopté. Il développe les objectifs à atteindre entre 2018 et 2022. Le parc naturel de la mer de Corail doit ainsi : protéger le patrimoine naturel et culturel, assurer son propre  fonctionnement et celui du comité de gestion,, s’intégrer à l’échelle locale, régionale et internationale et garantir des usages durables et responsables, tels qu’un tourisme durable et des pêcheries locales et respectueuses de la ressource et des habitats. Le parc naturel de la mer de Corail a ainsi été créé pour préserver l'intégrité écologique du milieu marin tout en maintenant des activités économiques durables.