Rencontre entre acteurs du monde de la pêche

07 December 2017

Évènement

Séminaire polpêche DAM SPE.jpg

Une matinée d’échange entre les marins pêcheurs et les marins d’Etat a eu lieu le 16 novembre dernier, à l’Etat-Major interarmées (EMIA). Objectif de la rencontre : mieux se connaître afin d'initier une forme de reconnaissance mutuelle et mieux appréhender les enjeux dans la ZEE, un milieu maritime si particulier.

Tous les participants s’accordent à le dire : le séminaire organisé conjointement par le commandement de la zone maritime de Nouvelle-Calédonie et la direction des affaires maritimes a rencontré un franc succès. Combinant interventions et visites de terrain, cette demi-journée d’échange a favorisé la rencontre entre deux univers professionnels : la pêche et la police des pêches. « Des liens unissent ces deux mondes en tant que professionnels de la mer, et ces deux mondes se croisent sans parfois bien se connaître. Or il est essentiel qu’une coopération étroite s’établisse entre les différentes administrations participant à l’Action de l’Etat en Mer, tout en impliquant activement les acteurs privés », explique le commissaire Xavier Jamot, responsable du bureau action de l’Etat en mer dans la zone maritime de Nouvelle-Calédonie. S’intéresser aux préoccupations et contraintes des différents acteurs amenés à travailler ensemble aide à l’établissement « de contacts nécessaires à un dialogue et à une pédagogie efficace. »

 

 

Séminaire polpêche DAM SPE.jpg

 

 

 

Se présenter pour mieux comprendre

Pour Manuel Ducrocq, adjoint au chef de service des pêches et de l’environnement à la direction des affaires maritimes (DAM), « la DAM en Calédonie a l’avantage, en tant que direction mixte Etat/Nouvelle-Calédonie, de permettre une mise en relation directe entre les autorités de l'Etat, chargées de la surveillance et du contrôle des pêches dans la ZEE et les pêcheurs professionnels. Ce rôle de courroie de transmission s’avère un atout considérable. » Après une présentation consacrée au contexte réglementaire dans lequel s'inscrit le parc naturel de la mer de Corail, des dispositions spécifiques aux activités de pêche aux liens privilégiés existant entre autorités et organismes, la matinée s'est poursuivie avec la découverte du Cnetre de Coordination de Sauvetage Maritime (MRCC), où le commissaire Xavier Jamot a détaillé les missions du bureau action de l'Etat en mer. Les pêcheurs professionnels ont eu également le privilège de découvrir le Centre Opérationnel de l’Etat Major Inter Armées (EMIA) ou les décisions se prennent lorsqu’une opération de police des pêches est engagée.
 
Dans les ateliers de transformation d'une société de pêche calédonienne, DAM SPE.jpg
 

Au cœur du quotidien des hommes

Pour Florent Pithon, président de la Fédération des pêcheurs hauturiers qui a grandement apprécié la découverte du fonctionnement du MRCC, ces instants entre professionnels participent à « entretenir les relations cordiales que nous avons depuis plusieurs années avec les militaires de la Marine. C’est aussi une occasion d’apporter certaines précisions pouvant être utiles aux marins d’Etat sur l’organisation des journées de travail des pêcheurs calédoniens et leurs disponibilités lors des campagnes de pêche. »

A l’arrivée sur le quai des pêcheurs situé à Nouville, les participants ont pu monter à bord d’un palangrier puis visiter un atelier de transformation, où s’effectue la découpe du poisson pêché en haute mer dans le parc naturel de la mer de Corail. Cette visite au cœur de l’activité des sociétés de pêche calédonienne « a également permis aux marins d’échanger sur leur métier », ajoute Manuel Ducrocq de la DAM. Un ressenti partagé par le président de la Fédération des pêcheurs hauturiers : « Avec le commandant du navire d’Entrecasteaux, nous avons discuté de nos histoires de marins, et ça resserre les liens. » Comprendre les spécificités et les objectifs de chacun incite « sans conteste, à faire naître de solides relations professionnelles sur le long terme »,  conclut Manuel Ducrocq.