La Biodiversité

ECOSYSTÈME PÉLAGIQUE RELATIF À LA PLEINE MER

Les monts sous-marins peuvent générer des turbulences et des flux verticaux de nutriments créant ainsi des conditions environnementales favorables à la présence d'espèces pélagiques ou espèces vivant en pleine mer. Quelles espèces rencontrent-t-on dans ces eaux ?

Thon, Phillipe Frolla, Université de Nouvelle-Calédonie

Thon, Phillipe Frolla, Université de Nouvelle-Calédonie

Baleine à bosse, Operation Cétacés

Baleine à bosse, Operation Cétacés

Le thon blanc ou germon du pacifique sud est un prédateur qui se nourrit principalement à partir de 0 à 200 mètres et jusqu'à 500 mètres. Il pond dans les eaux tropicales et subtropicales durant l'été austral. Un an plus tard, les juvéniles se dispersent progressivement vers le nord, et effectuent par la suite des migrations saisonnières entre les eaux tropicales et subtropicales.

Les rendements de la pêche au thon blanc, particulièrement élevés pour la région sont à leur maximum dans la moitié ouest du Parc naturel de la mer de Corail.

Le thon jaune ou albacore se distribue dans tout le Pacifique tropical et subtropical et se trouve entre 50 et 250 mètres dans une eau comprise entre 18 et 26°C. Il est principalement pêché dans la moitié nord du Parc naturel et autour des îles Loyauté.

Le thon obèse se distribue sur tout l'océan pacifique tropical et subtropical. Il se retrouve dans des profondeurs qui varient entre 50 et 600 mètres et dans des eaux comprises entre 10 et 17°C. Il n'est pas ciblé par la pêche dans le parc naturel de la mer de Corail.

D'autres espèces d'intérêt commercial vivent dans l'écosystème pélagique : le marlin (rayé, bleu, noir), le marlineau, l’espadon, le mahi mahi, le saumon des dieux, le wahoo.

Dans cet écosystème, on croise également d'autres espèces tels que des mammifères marins, des tortues, des oiseaux, des raies, des requins… Certaines de ces espèces sont d'ailleurs protégées de tout dérangement et la pêche par des arrêtés du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie.

Les oiseaux marins nichent sur les îles et îlots du parc naturel, mais vont se nourrir en haute mer. Certains sont capables de parcourir des milliers de kilomètreset dons de s'éloigner de l'endroit où ils vivent.

Des Puffins en haute mer, DAM SPE

Des Puffins en haute mer, DAM SPE

Requins, Phillipe Frolla, Université de Nouvelle-Calédonie

Requins, Phillipe Frolla, Université de Nouvelle-Calédonie