Entrecasteaux 2017 : une année spéciale pour les tortues !

10 janvier 2018

Science environnement

Mission de suivi terrestre 2017, atolls d'Entrecasteaux (c) DAM SPE.jpg

Comme chaque année, et depuis 2007, une équipe du service pêche et environnement marin (SPE) de la direction des Affaires maritimes se rend aux atolls d’Entrecasteaux, situés à l’extrême nord de la Calédonie pour y effectuer un suivi terrestre. Cette fois, accompagnée de Ru Taime des îles Cook notre partenaire, de David Ugolini (Société Calédonienne d’Ornithologie) et d’Hugues Gossuin (Aquarium des lagons), l’équipe a observé la présence d’un nombre extrêmement important de tortues vertes.

Pour la première fois depuis 9 ans, une moyenne de 1 046 montées de tortues vertes par nuit a été relevée entre les 10 et 17 décembre dernier ! Un chiffre proche de celui enregistré en 2008, à 20 montées près, puisque 1 167 montées de tortues vertes par nuit avaient été comptabilisées dans un même intervalle, soit 7 jours. 2017 pourrait-elle être considérée comme une ‘année tortue verte’ ? (Retrouvez tous les détails dans le rapport de la mission 2017 qui sera bientôt en ligne). Autre élément qui semble confirmer cette hypothèse : l’observation par David Ugolini, passionné d’ornithologie, d’un nombre très faible de reproduction chez les fous et les espèces nidifiant habituellement en bord de plage comme les noddis, les sternes diamant et les sternes huppées, sans doute perturbés par le nombre de tortues vertes venues pondre, cette année, sur les îlots de Huon, Le Leizour et Fabre. Pour l’heure, les données recuellies permettent uniquement de faire une observation sans qu’une conclusion précise puisse être avancée.

Retours de tortues baguées

Durant cette saison 2017, d’autres surprises attendaient l’équipe du SPE. Si soixante tortues vertes ont pu être baguées à Huon, huit tortues portant déjà une bague ont été observées. Trois d’entre elles, baguées depuis les 18 et 19 novembre 2001 ont été revues le 13 décembre dernier sur la caye de l’îlot Huon. Toujours sur cet îlot, quatre autres tortues également baguées à Huon y ont été revues. Une première dotée d’une carapace mesurant 111 cm était de retour au même endroit 3 ans après, quasiment jour pour jour. Rencontrée le 15 décembre dernier, cette tortue avait été baguée le 16 décembre 2014 ! Puis, une deuxième tortue était de retour 6 ans après, à quatre jours de la date anniversaire de son baguage. Aperçue le 17 décembre dernier, elle avait été baguée un 13 décembre 2011. Quant aux deux autres, les informations concernant leur baguage initial n’a malheureusement pas été retrouvé. Enfin, à l’îlot Fabre, une tortue baguée sur place le 24 novembre 1997 a été observée le 9 décembre dernier ! Soit 20 ans et 15 jours après ! On peut dire que les tortues sont toujours fidèles au rendez-vous fixé pour perpétuer la race.

 

Entrecasteaux balisage d'une tortue verte (c) DAM SPE.jpg

Pose de balises

Durant la saison 2017, Hugues Gossuin, technicien à l’Aquarium des lagons a posé une balise sur le dos de trois tortues vertes, avec l’aide de Ru Taime notre invité originaire des Iles Cook. Cela nous permettra de vous transmettre dans les prochaines semaines de précieuses informations sur la direction qu’ont prise les femelles au départ de l’îlot de Huon. Restez connectés !

Ilot Huon, atolls d'Entrecasteaux (c) DAM SPE.jpg

 

Lieu de prédilection pour la ponte

Saviez-vous que certains îlots étaient plus fréquentés que d’autres par nos très chères tortues vertes ? Par exemple, elles se rendent davantage à l’îlot Huon (photo ci-contre) pour y faire leur nid et pondre qu’à Le Leizour et Fabre. En effet, 54% des montées de tortues ont lieu à Huon contre 24% à Le Leizour et 22% à Fabre.